L'équipe

Baptiste Guiton
Metteur en scène - Comédien

Baptiste Guiton


Formé à l’école nationale de la Comédie de Saint-Étienne en tant que comédien, il travaille notamment avec François Rancillac, Redjep Mitrovitsa, Jean-Paul Wenzel et Geoffrey Carey. Il  intègre ensuite le département Mise en scène de l’ENSATT, dirigé par Christian Schiaretti et Alain Françon et étudie notamment avec Jean-Pierre Vincent et André Markowicz.


Il joue dans L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht, mis en scène par Johanny Bert, dans Jour de Nicolas Doutey, mis en œuvre par Alain Françon à Théâtre Ouvert, et interprète Oreste dans Andromaque de Jean Racine mise en scène par Anne Théron, qu'il retrouvera en 2014 pour la création du Garçon Girafe de Christophe Pellet. Depuis 2012, il fait parti de la troupe permanente du TNP, et joue notamment dans Mai, Juin, Juillet de Denis Guénoun et Une Saison au Congo de Aimé Césaire mis en scène par Christian Schiaretti.


En 2007, il crée son premier spectacle Souffles, adapté de Rimbaud et Shéhérazade d’Abdellatif Laâbi, et met en scène Le Misanthrope de Molière. En 2008, il monte Les Adieux de Elfriede Jelinek en collaboration avec Benoît Bregeault et Ivica Buljan. En 2009, il dirige Tiphaine Rabaud Fournier dans Le Groenland de Pauline Sales et met en espace Blektre de Nathalie Quintane ainsi qu’À propos de l’homme singe de Valérie Sigward, dans le cadre du  TGP aux auteurs.

En 2012, il fonde la compagnie Le Théâtre Exalté et crée Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver au TNP, récompensée par le Prix des  jeunes pousses  au Festival Théâtre en mai de Dijon. En 2014, il crée Lune Jaune, la ballade de Leila et Lee de David Greig, au TNP. Coeur d'acier de Magali Mougel, fiction inspirée de la fermeture des hauts-fourneaux de Floranges, est mis en scène au Théâtre de Vénissieux en 2015. Invité par le Tréteaux de France, il crée Mon prof est un troll de Dennis Kelly en 2017.


En tant que collaborateur artistique, il travaille avec Alain Françon à la création des pièces en un acte de Georges Feydeau, et participe à la création de Mademoiselle Julie et Créanciers de August Strindberg, Mai, Juin, Juillet de Denis Guénoun et Une Saison au Congo de Aimé Césaire, mises en scène Christian Schiaretti. Il assiste Jean-Pierre Vincent et Bernard Chartreux pour la création des Aventures de Zelinda et Lindoro de Carlo Goldoni et collabore à la mise en espace des Heures sèches de Naomi Wallace, mis en œuvre par Guillaume Lévêque lors de Théâtre Ouvert/40ans au Festival d’Avignon 2011. Il rejoint Denis Guénoun et Stanislas Roquette en 2012 pour les spectacles Qu’est-ce que le temps ? et Artaud-Barrault.


Depuis 2015, il est réalisateur de fictions radiophoniques pour France Culture. Il est également en charge des « Scènes Imaginaires, portraits de metteurs en scène européens» et des «Livres à l’écoute» à l’Odéon – Théâtre de l’Europe, en partenariat avec France Culture.